Gogisgi/Carroll Arnett

 

La nouvelle est tombée en bas d’un fax envoyé par Lance Henson : «Tu dois savoir que Gogisgi est mort en juillet 1997...». J’ai passé le reste de la nuit à relire ses poèmes, les lettres reçues... tristesse et éclats de rire. Un vrai guerrier est parti.

Grâce à la complicité d’autres poètes amérindiens, on lui avait «fait la surprise» d’un recueil traduit en français publié par les éditions Voix d’Encre : «Engin». Il avait décliné l’invitation à venir en France pour quelques lectures s’excusant car son «vieux pick-up ne pouvait pas traverser l’océan».

Lance était en Italie pour les funérailles. Il me raconte ce que d’autres lui ont raconté : Carroll venait de se réconcilier avec sa femme. Il lui dit : «attends, il faut que j’aille aux toilettes...» et il est mort debout, comme ça....Si je me réconcilie avec la mienne, j’espère que je n’aurai pas besoin de passer aux toilettes!

La mort est un passage... il faut que la vie et la lutte continuent.


 

 

 

pour Barney

 

A Long Island

 

 

 

Madame,

 

Il y a des choses

bien pire en ce monde

qu'une crotte de chien

sur votre tapis.

 


 

 

 

pour Lance Henson

 

Guerrier de la société du chien

 

 

 

 

Dernier survivant d'entre

ses onze camarades

il est assis à l'aise à la

devanture de Stilwell

chante les chants

qu'il a écrit pour le peuple

 

Ho'nihewoomah

est avec lui

 

Maheo le guide

bien.

 

Rapport bio-poétique

Instructions pour les Agents de la Sûreté

 

N'enlevez pas le cran de sûreté

de votre arme avant,

comme on dit, d'être sûr

que le Danger en Présence

Est, pour Votre Vie ou

celle d'Innocents,

Imminent.

 

Si vous devez

tirer sur lui,

visez posément.

 

Si vous tirez

à la tête ou

à la poitrine

vous le tuerez probablement

et nous ne voulons

pas de ça.

 

Si vous tirez

dans le ventre ou

dans les jambes

vous l'arrêterez vraisemblablement

et nous ne voulons

pas de ça.

 

Si vous tirez

n'importe où ailleurs,

ou si vous le ratez,

vous avez gaspillé

des munitions et

nous n'en avons pas à gaspiller.

                                          J'écris

                                          exactement

                                                      de cette manière.

 

 

 

 

 

 

 

Le mensonge

 

 

Ne crois pas

un mot de ce que

je dis. Je te trancherai

 

plutôt la gorge

que de changer

d'avis. Tu

 

comprends pourquoi

personne ne peut

me prendre au sérieux

 

 

 

Histoire

 

 

 

Deux pieds de neige

sur le sol,

plus froide que le

nichon d'une sorcière :

 

dehors sur le trottoir

un matou errant

miaule sa chaude lamentation:

 

là se trouve l'esprit

qui peupla

l'ouest américain.

 

 

 

 

Trois coyotes d'oklahoma

 

 

 

Pas quatre, seulement trois

pour la Trinité,

suspendus verticaux et

cloués à de gros poteaux

sur la route

à la sortie de Coweta,

chacun avec une bouteille

de bière Miller plantée dans

la gueule.

 

       Mon plus grand

regret : de ne pas avoir eu d'autre appareil photo

pour m'en souvenir

que celui de ma mémoire.

 

Il n'y a pas de paix ici.

 

Mon coeur est à terre.

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire

 

 

 

Les amérindiens ont passé 300,

peut-être l'entièreté des 500

ans à torcher le cul

des yunegs[1] puisqu'ils ne voulaient ou

ne pouvaient par essuyer le leur.

 

Excusez moi pour cette

irritation anale.

 

essayez de changer de voie

quand vous mangez.

 

                   ayaginetsa!

 


Blues du FBI

 

John Trudell,

John Trudell,

femme et enfants

brûlés vifs.

 

Anna Mae Aquash

ouvrit la bouche,

alors les G-men[2]

l'envoyèrent au Sud

 

Randy Weaver,

Randy Weaver,

les fed[3] en firent

un vrai partisan.

 

David Koresh

et sa bande de fous,

ils mangent maintenant

les pissenlits par la racine.

 

Leonard Peltier

purgeant deux peines,

sa peau basanée

est son seul crime.

 

Quelle que soit votre couleur,

blanc, brun ou rouge,

ça ne cessera jamais

avant que nous ne soyons tous morts.

 

 

 

Assimilation

 

 

 

Peter assis à la table

du séjour explique

patiemment à Russ que

quand les choses iront suffisament mal

 

dans les villes les gens

qui n'ont pas d'autre choix

viendront jusqu'ici dans le pays

pour vous manger

 

puis il vous chieront

pour enrichir le sol de

cette terre natale -voilà

ce qui arrivera.

 

 

 

Ayohu Kanogisdi

 

aya ahaniquo

usdi nahiyu

ayagvgeyu

ulihelisdi elohi

osiyo ayohu

 Chant de mort

Je suis là pour encore

peu de temps

j'ai aimé

la joie de la terre

salut la mort

 



[1]yuneg : "les blancs" en cherokee

 

[2] G-Men : hommes de la milice du GOON (Guardian Of the Oglala Nation) armée privée créée par Dick Wilson, financée et équipée par le gouvernement des Etats-Unis pour détruire l'AIM.

 

[3]fed pour fédéraux, de la police fédérale.