Notes de lecture

 

L'exposition Kachina, poupées rituelles des Indiens Hopi et Zuni a présenté à la Vieille Charité à Marseille deux cents objets provenant des grands musées européens -Allemagne, Autriche, Belgique, Grande-Bretagne, Danemark, Norvège, Suisse- et de deux musées américains du Nouveau-Mexique, berceau avec l'Arizona des civilisations indiennes Zuni et Hopi. Si vous n'avez pu vous rendre sur place pour découvrir, dans un lieu superbement et intelligemment agencé, ces poupées, il vous reste la possibilité d'acquérir le catalogue de l'exposition. Les deux cents poupées y sont photographiées en couleur accompagnées chacune d'une notice explicative. Vous y trouverez deux articles remarquables et instructifs. Sur les Zuni, un article de Barton Wright (cosmologie et mythologie, De l'archéologie à l'histoire : le territoire et le peuple Zuni, La religion Zuni) et sur les Hopi un article de Marie-Elisabeth Laniel-Le François (l'univers des Indiens Hopi, De l'archéologie à l'histoire : le territoire et le peuple hopi, Le microcosme hopi, Croyances et rites, L'iconographie et la symbolique dans l'expression artistique des Indiens Hopi). Kachina, poupées rituelles des Indiens Hopi et Zuni. Edité par la Réunion des Musées Nationaux et diffusé par le Seuil. 250F.

Les Wendats, une civilisation méconnues. Georges E. Sioui. Les presses de l'Université Laval, Québec. France : diffusion Eska. Dans un premier ouvrage publié en 1989, Pour une autohistoire amérindienne (dont la revue a publié un chapitre dans son numéro 16), Georges E. Sioui amorçait une réflexion sur la pensée et la morale sociale des Amérindiens. Les lecteurs y ont découvert un homme fier d'appartenir à la nation des Hurons-Wendats et convaincu que la grandeur amérindienne n'est pas un vestige du passé. Dans Les Wendats, une civilisation méconnue, Georges Sioui poursuit sa réflexion, mais en faisant cette fois une véritable retour au sources. Il raconte en effet l'histoire millénaire des Wendats, les ancêtres des Hurons-Wendats, avec la préoccupation qui fut toujours la sienne : retracer l'origine des idées sociales et philosophiques de son peuple et des autres nations amérindiennes. Son objectif est donc celui d'un historien doublé d'un philosophe : montrer ce qu'étaient ce peuple, cette civilisation, de façon à mieux connaître et apprécier ce qui en reste aujourd'hui. La question qu'il pose en définitive est la suivante : après des siècles de fréquentations de l'Europe et de l'Amérique, ne serait-il pas temps de revenir aux sources, c'est à dire aux idées marquantes des peuples amérindiens? N'y a-t-il pas une piste de réflexion nouvelle face aux problèmes sociaux à venir?

Les secrets du centre du monde. Textes de Joy Harjo photographies de Stephen Strom. Editions du Fennec. Saluons le courage d'un éditeur qui prend le risque de publier un fort bel ouvrage consacré à la poésie amérindienne. Des paysages minéraux où la végétation pointilliste est le reflet diurne des étoiles. Des torrents de cailloux où veille l'esprit de l'eau. Un arbre solitaire dont on devine les racines sonores. Des âmes partout présente, invisibles aux yeux de celui qui ne voit pas. Les images de Stephen Strom sont plus que des photographies. Elles sont le miroir de l'âme de la terre d'Arizona, loin des sempiternels clichés touristiques. Tellement plus proche de la beauté aride de cette terre aimée par des peuples aujourd'hui dispersés. Au travers des textes qui accompagnent ces images, Joy Harjo guide notre esprit pas à pas à travers sa vision poétique de cet univers de pierre. Elle nous révèle le passage des humains et des animaux. Nous montre que ce monde n'est pas "trop grand" qu'on ne puisse l'appréhender mais au contraire qu'il modèle celui qui y vit et grandit l'être qui sait prendre le temps de l'aimer.

Vous pouvez vous procurer les ouvrages cités dans cette rubrique chez votre libraire habituel, mais vous pouvez aussi choisir d'aller les acheter chez ceux qui soutiennent les actions envers les Amérindiens et la revue.

Galerie Urubamba, rue de la bûcherie à PARIS

Librairie Millepages, 174 rue de Fontenoy à VINCENNES

Librairie Marrimpouey, place de la libération à PAU

Abbey Bookshop (pour les livres canadiens) 29 rue de la parcheminerie PARIS