NOTES DE LECTURE

 

L'hiver dans le sang James Welch Albin Michel collection Terre Indienne dirigée par Francis Geffard. Le narrateur de ce roman insolite est un jeune Indien vivant sur la réserve Blackfeet du Montana. Ecorché vif, poursuivi par le souvenir de son père mort de froid dans un fossé et de son frère aîné disparu à l'âge de 14 ans, il mène une existence errante et se console comme il peut avec les femmes. Au coeur de cette dérive, il trouve cependant dans le vide des grands espaces et le lien puissant avec le monde animal des derniers repères de l'héritage de son peuple.

Guerres indiennes, du Mayflower à Wounded Knee. R.M. Utley et W.E. Washburn. Albin Michel collection Terre Indienne dirigée par Francis Geffard. La conquête et la colonisation du continent nord-américain par les puissances européennes puis par les Américains furent marquées par une longue série de conflits avec les nations indiennes qui peuplaient déjà l'ensemble du territoire bien avant l'arrivée de l'homme blanc. De cadeaux de pacotille en négociations truquées, de promesses jamais respectées en traités violés, de déportations massives en attributions de réserves misérables, c'est par la guerre que les blancs ont imposé leur vision du Nouveau Monde au nom de la civilisation  et de la vraie religion. Depuis l'arrivée du Mayflower en 1620 jusqu'au massacre de Wounded Knee en 1890 où s'achève la conquête, les auteurs, spécialistes de la question indienne, retracent les trois cents ans de la dramatique résistance indienne à l'avancée inexorable des colons, sur tout le territoire américain. Passionnant et parfaitement documenté, ce livre est une référence aux Etats-Unis et une contribution unique à l'histoire de la terre indienne

Lakota Woman, ma vie de femme sioux. Mary Crow Dog avec la collaboration de Richard Erdoes. Albin Michel collection Terre Indienne dirigée par Francis Geffard. Femme de la Nation Sioux, Mary Crow Dog est née rebelle. Une enfance dans des conditions matérielles très difficiles, propres aux réserves indiennes frappées par le chômage, l'alcoolisme et le désespoir, l'apprentissage très tôt de la violence et du racisme ordinaire feront d'elle une révoltée. Adolescente au début des années 70, elle connaît la dérive et l'alcool, la provocation et la résignation. Coupée de sa culture comme ses parents et ses grands-parents avant elle, elle est condamnée pourtant à être exclue de la société américaine blanche. Mais elle refuse de renoncer à ses convictions. Elle est indienne, indienne elle restera. Elle trouve un écho à sa propre révolte dans l'American Indian Movement, le mouvement de contestation de la jeunesse indienne. Engagée dans toutes leurs actions, elle est de ceux qui, encerclés par le FBI, occupent Wounded Knee en 1973. Son premier enfant naît sous les balles et elle devient pour les siens OhitiKa Win, Femme Brave. C'est avec son mari, Leonard Crow Dog, chef spirituel du mouvement et medecine man traditionaliste, qu'elle vivra une véritable initiation à sa propre culture et à la religion des Lakotas. Unique, la voix de Mary Crow Dog l'est parce qu'elle évoque pour la première fois la vie des femmes indiennes dans l'ombre des braves. Unique aussi parce qu'à travers son histoire elle raconte avec une force, une violence et une noblesse extraordinaires le parcours d'un peuple à la redécouverte de lui-même, dans une Amérique dont nous n'avons jamais soupçonné l'existence.

Courrier de la planète n°9 Juillet/Août 1992. 1492, A la découverte des plantes. Un numéro fort bien documenté et sérieux, tout en restant d'une lecture aisée, sur la plus grande révolution alimentaire de l'histoire, rappelant les apports des Amériques au monde: quelques-unes des plus importantes cultures alimentaires et industrielles. Ananas, arachide, cacao, coton, haricot, hévéa, maïs, manioc, piment, pomme de terre, quinquina, tabac, tomate, tournesol... Un article est consacrée a chacune des plantes nous retraçant son histoire. Une exposition : Les plantes de la Découverte organisée par Agropolis, Muséum et Groupama-assurances aura lieu à Montpellier du 12 octobre 1992 à janvier 1993, à la cité de sciences et de l'industrie (Paris) de janvier à mars 1993, et en d'autres lieu jusqu'en 1997.

Corps à coeur éperdu, Eléonore Sioui. Edition trilingue: français, anglais, espagnol. Editions D'ici et d'ailleurs. Case postale 314 VAL D'OR, Québec. J9P 4P4. CANADA. Ceux qui ont lu Femme de l'Ile (N° Hors Série de la revue) connaissent déjà la poésie d'Eléonore Sioui. Douce, violente, profonde, sincère; elle nous parle du quotidien des Amériques, mais n'occulte pas les politiques nationale et internationale. Eléonore Sioui est une leader nationale chez les amérindiens, une femme chamane ou medecine. Elle a créé le Centre spirituel amérindien Tecumseh à Wendake au Québec où elle guérit à partir de plantes médicinales aborigènes, en plus d'exercer la philosophie traditionnelle appelée psychologie globale. Elle a reçu un doctorat en philosophie et spiritualité amérindienne de The Union Graduate Institute de Cincinnati. Elle est aussi conférencière internationale et mère de sept nationalistes amérindiens. On peut se procurer son livre à la Librairie Marrimpouey, 2 place de la Libération 64000 PAU

Nitassinan n°30. BP 341 88009 EPINAL CEDEX 92, Quelle découverte? au sommaire la découverte, les génocides (article traduit de Akwesasne Notes) / Indien... Paysan... Le danger des mots! / Le Comble: faire fêter 92 aux Indiens /...