BIBLIOGRAPHIE

Les livres mentionnés dans cette rubrique sont disponibles directement à:

The Greenfield Review : 2 Middle Grove Road. Greenfield Center N.Y. 12833 USA. Recommandez-vous de la revue !

ajoutez 2.50$ de port au prix des ouvrages. Paiement par mandat international accompagné d'une lettre de commande.(Délai de 1 à 2 mois pour la livraison).

On peut aussi les commander à la Librairie Marrimpouey, 2 place de la Libération 64000 PAU (Ecrire à la librairie qui vous communiquera son catalogue).

Songs from this Earth on Turtle's Back. 50 Contemporary American Indian Poets, edited by Joseph Bruchac. 10$

Earth power coming (nouvelles) edited by Simon J. Ortiz. Navajo Community College Press (1983)  10$.

Engine Carroll Arnett Point Riders Press. Norman, Oklahoma.

Catalogue de The Greenfield Review (Native American Authors Distribution Project) disponible par la revue contre 3 timbres à 2,20F.

inédit de Yvon H. Couture

inédits de Oliver Loveday


 

BIOGRAPHIES

Yvon H. Couture/ Makwa (l'ours en langue algonquine) Né en 1946 quelque part dans la forêt boréale abitibienne (nord du Québec). Fondateur des éditions Hyperborées. Il a écrit entre autres, un lexique Français-Algonkin. Natura est son premier recueil. Un deuxième est en préparation (le texte que nous avons choisi est tiré de ce deuxième recueil). Il est le fondateur et l'animateur du centre Mikinak qui regroupe des Amérindiens et des métis dans le combat pour la protection de la Terre. On peut écrire à l'adresse suivante: Centre MIKINAK Lamorandière, Québec JOY 1SO CANADA. On peut aussi à l'occasion d'un voyage lui rendre visite.

Oliver Loveday En tant qu'artiste d'origine cherokee, mon travail reflète à la fois mon héritage et l'époque dans laquelle je vis. Je fabrique et utilise des objets à usage cérémoniel appartenant à ma tradition. Ils ne sont pas à vendre, mais destinés à être utilisés de manière sacrée. Pour cette raison, je ne les montre pas, mais je puise en eux mon inspiration pour mes travaux artistiques. Mon travail est très varié, car j'ai reçu une formation pour de nombreuses disciplines impliquant l'emploi de moyens et de concepts esthétiques variés. D'une part j'évoque la vie dans les montagnes du sud des Etats-Unis, d'autre part je veux montrer que je suis conscient de l'art dans les autres parties du monde. Je crois que si les artistes et les gens du monde entier prennent conscience de la beauté de chaque culture, alors nous pourrons mieux nous apprécier les uns les autres et apprendre à vivre davantage en harmonie. C'est un de mes sujets d'inspiration pour le travail que je fais.» Ce texte et les poèmes ont été transmis à la revue par Bertrand Coquio.

Jo Bruchac est né en 1942. Il est Abenaki. Poète, conteur, éditeur, romancier, diffuseur de la littérature amérindienne, il a publié 24 recueils de poésie, contes, récits. Il est également militant écologiste et profondément engagé dans la lutte pour les Droits des Amérindiens. Animateur pendant 17 ans avec sa femme de The Greenfield Review, il se consacre aujourd'hui essentiellement à l'édition, à la diffusion, à l'écriture et à l'animation. Il vit a Greenfield Center, New York, avec sa femme Carol et ses deux fils dans la maison où il fut élevé par ses grands-parents. Il est l'un de ceux qui ont fait connaître et reconnaître la poésie amérindienne aux Etats-Unis (et par ricochet en Europe).

Gordon Henry Ma poésie provient fondamentalement de visions et de la signification de l'instant comme suspendu. Elle est aussi travail d'écriture...Chaque souvenir d'une vision a sa vie propre. est ojibway/français. Il est né en 1955 à Philadelphie, Pennsylvanie. Il publie en revue et est présent dans plusieurs anthologies.

Gogisgi/Carroll Arnett est né à Oklahoma en 1927, de parents cherokee et français. Ses poèmes et récits ont été publiés dans de nombreuses revues et rassemblés dans neuf livres. Bénéficiaire d'une bourse en Creative Writing, il a édité un journal amérindien : The Beloit Poetry Journal. Il est coéditeur du Coyote's Journal. Eduqué (comme il se plaît à le dire ) par 21 mois dans le Marine Corps et ensuite à l'Université d'Oklahoma, au Beloit College et à l'Université du Texas, il enseigne la littérature et l'écriture à l'Université Centrale du Michigan et vit avec sa femme Claudia sur une ferme de 2 ha près de Mecosta dans le Michigan.


Beth Brant Née à Detroit en 1941 d'un père Mohawk et d'une mère européenne. Premiers souvenirs: le cri strident de la sirène de l'usine Ford... mes yeux qui me cuisaient à cause de la saleté et de la poussière. Née en sachant ce que «à la chaîne » signifiait. Deuxième souvenir: La voix de grand-mère me racontant une histoire mohawk, m'apprenant des mots. L'odeur de la soupe de maïs qui bouillonne et éclabousse le fourneau de fonte...»

Simon J. Ortiz est né en 1941 dans la communauté Acoma Pueblo d'Albuquerque au Nouveau Mexique. Il a été à l'école du Bureau des Affaires Indiennes ( B.I.A.) sur la réserve Acoma. Il a suivi les cours de l'université de l'Iowa où il s'inscrivit au International Writing Programm  et obtînt une maîtrise en Ecriture. En 1980, il eût l'honneur d'être reçu à la Maison Blanche pour un hommage à la poésie et aux poètes américains. Il est l'auteur de six livres  et a obtenu en 1982 le  Pushcart Award. Il a enseigné à l'université d'Etat de San Diego et à celle du Nouveau Mexique; la littérature amérindienne et l'écriture créative. Il vit à Albuquerque où il écrit un roman et une série de nouvelles.

Ron Rogers né en 1948 à Claremore, Oklahoma, Cherokee/Allemand\Anglais. y's Center for the history of the american indian qui recherchait un ouvrage sur la révolution américaine vue du côté indien. Il est professeur.


Luci Tapahonso est née en 1953 près de Shiprock au Nouveau-Mexique. Elle vit à Albuquerque. Elle est poète, nouvelliste et journaliste. Elle est docteur en littérature contemporaine diplômée de l'Université du Nouveau-Mexique. Elle enseigne la littérature amérindienne. Mais le plus important est que je suis la mère de deux filles, Lori et Misty Dawn..

Ray A. Young Bear est né en 1950. Il vit sur la réserve Mesquakie (Sauk and Fox) de Tama dans l'Iowa. Ray A. Young Bear pense d'abord ses poèmes dans sa langue maternelle puis les traduit textuellement... Il prépare une anthologie de récits traditionnels des Indiens des Plaines.